Lire pour en sortir - FondKer

Lauréat
2021,

logo

Présentation

L’association Lire pour en Sortir fondée en 2014 par Alexandre DUVAL-STALLA, avocat, écrivain et membre de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, marrainée par Leila SLIMANI, auteure et prix Goncourt 2016 a pour ambition de placer la lecture au cœur du projet de réinsertion des personnes en détention auprès desquelles elle agit exclusivement.

 

Le Président fondateur a fait modifier le code de procédure pénale afin que la pratique de la culture en prison, notamment celle de la lecture, soit un motif d’aménagement ou de remise de peine.

A ce titre, les programmes de Lire pour en Sortir y sont éligibles, et l’association rédige des attestations de participation à l’attention des Juges d’Application des Peines. Cette disposition bénéficie à l’ensemble des acteurs culturels intervenant en détention.

 

Depuis 2018, Lire pour en Sortir met en place des activités à l’Ile de la Réunion.

En septembre 2021 a eu lieu le jury du concours d’écriture, présidé par Leïla Slimani. 8 prix ont été attribués et le prix « Jeune auteur » a été décerné à une personne détenue au centre pénitentiaire de Saint Denis.

 

Projet soutenu par Fond'Ker

La réinsertion par la lecture des personnes détenues à l’île de la Réunion

L’éducation, la citoyenneté et l’inclusion sociale de la jeunesse

Lauréat 2021

6000 €

Ouvert à toutes les personnes détenues quel que soit leur niveau de lecture, le programme de Lire pour en sortir consiste en la proposition d’un parcours de lecture adossé à un catalogue de lecture spécialement constitué de 240 ouvrages.

 

Accompagné individuellement par un bénévole formé par l’association, la personne détenue choisit un ouvrage qui est acheté auprès d’un libraire indépendant local et qui lui est offert par l’association. Tout au long de sa lecture, le bénéficiaire est accompagné par un bénévole qui l’aide dans la compréhension du livre, l’encourage dans sa démarche de lecteur, échange sur l’œuvre et les questions qu’elle suscite. À l’issue de la lecture, la personne détenue complète une fiche de lecture.

 

À la demande de la personne détenue, l’association peut rédiger une attestation de lecture à l’attention du juge d’application des peines et aboutir le cas échéant à une réduction ou un aménagement de peine.

 

Le catalogue de lecture et les fiches de lecture son élaborés en plurisdiciplinarité (experts de la lutte contre l’illettrisme, bibliothécaires, libraires, enseignants en milieu carcéral, salariés et bénévoles de l’association) et avec la contribution des personnes en détention.

 

L’association intervient au Centre Pénitentiaire de Domenjod, au Centre de Détention du Port et la Maison d’Arrêt de Saint-Pierre et y a mis en place les programmes suivants :
– Le programme personnalisé de lecture
– Les rencontres-auteurs
– La lecture en bibliothèque pénitentiaire.

 

Depuis avril 2021 tous les bénévoles de La Réunion sont formés à la mise en place de « Lire en Famille ». Ce programme est ouvert aux beaux-parents, grands-parents et aux frères et sœurs incarcérés que les enfants viennent voir au parloir.

L’impact de Lire pour en sortir:
– Amélioration du niveau de lecture, d’écriture et d’expression orale;
– Amélioration du sentiment de confiance en soi;
– Maintien du lien social et familial;
– Apaisement du climat social en détention;
– Retour vers l’apprentissage scolaire.

 

Infos clés

433
bénéficiaires à la Réunion

1416
livres offerts

1007
fiches de lecture complétées

40
attestations de participation remises aux Juges d’application des peines

En savoir plus sur Lire pour en sortir !